Le concept d’intestin poreux devient de plus en plus reconnu au niveau mondial (en France c’est malheureusement assez long). C’est important de savoir que ses causes peuvent être différentes selon les personnes touchées. Cela pourrait être par exemple un excès de « malbouffe » pour une personne ou un stress chronique pour une autre. Savoir pourquoi vous avez un intestin poreux peut vous aider à traiter la bonne cible afin de restaurer la santé de votre intestin.

Qu’est-ce qu’un intestin poreux ?

L’intestin poreux ou perméabilité intestinale est une problématique dans laquelle la paroi de l’intestin grêle est enflammée, endommagée et poreuse, permettant alors  à des particules de nourriture non digérées, bactéries, champignons et autres envahisseurs étrangers de passer dans l’environnement stérile de la circulation sanguine. Une fois dans la circulation sanguine, ces toxiques déclenchent le système immunitaire, provoquant une inflammation et menant à une longue liste de symptômes variés. Les maladies chroniques associées avec l’intestin poreux incluent la dépression, les douleurs articulaires pain, la maladie de Crohn, des allergies alimentaires, l’eczéma, le psoriasis, l’asthme, des maladies auto immunes et plus encore..

10 causes possibles d’intestin poreux

Bien que les causes de l’intestin poreux puissent être ambiguës, on peut citer 10 facteurs favorisants :

Le régime alimentaire : la plupart blâment un mauvais régime alimentaire et ils ont raison car beaucoup d’aliments très populaires peuvent endommager l’intestin. Le gluten en particulier, les laitages, les aliments transformés, le sucre en excès et les fast food sont les coupables les plus courants. L’alcool en excès est également un saboteur de l’intestin.

bread_cheese_hires

Les médicaments : certains médicaments augmentent le risque d’intestin poreux : corticostéroïdes, antibiotiques, antiacides, et certains médicaments contre l‘arthrite, il peut également y avoir du gluten dans certains excipients.

medicaments10

Des infections : une prolifération d’H pylori, une bactérie dans l’estomac, peut provoquer des ulcères et un intestin poreux. Une prolifération d’autres bactéries inamicales, infection de levures, infection de parasites ou des virus intestinaux peuvent également provoquer un intestin poreux.

Stress : le stress chronique augmente le cortisol, une hormone surrénalienne qui dégrade la paroi de l’intestin et contribue au stress chronique.

Déséquilibre hormonal : l’intestin doit sa bonne santé à un bon niveau d’hormones. Lorsque les œstrogènes, la progestérone ou les hormones thyroïdiennes sont déficientes ou déséquilibrées, ce déséquilibre peut contribuer à un intestin poreux.

Un problème d’auto immunité : nous pensons souvent que l’intestin poreux contribue à une maladie auto immune comme la maladie d’Hashimoto (hypothyroïdie), la polyarthrite rhumatoïde ou le psoriasis. Bien que cela puisse être vrai, parfois d’autres facteurs peuvent déclencher une maladie auto-immune comme une exposition à des toxines ou du stress. Dans ces cas-là, la maladie auto-immune peut alors être la cause de l’intestin poreux et travailler à réduire l’auto-immunité est une stratégie pour améliorer l’intestin poreux.

Consommer des aliments transformés industriellement (des plats tout prêts) : l’industrie alimentaire utilise divers procédés qui peuvent augmenter l’inflammation intestinale et l’intestin poreux. Cela comprend la désamination du blé afin de le rendre soluble dans l’eau, le chauffage des sucres  à très haute température et l’ajout de sucre en excès aux aliments transformés.

glycation

Toxines environnementales : nous sommes entourés de toxines. On a découvert que certaines de ces toxines brisent la barrière de l’intestin. Une manière de consolider vos défenses contre les toxines environnementales consiste à être certain que votre corps a suffisamment de glutathion, le principal anti oxydant de l’organisme. Le glutathion a la capacité de se lier à des toxines comme les métaux lourds, les solvants et les pesticides et de les transformer en composés hydrosolubles qui seront éliminés dans la bile ou les urines.

Déficience en vitamine D : il est vital d’avoir suffisamment de vitamine D afin d’abord d’être en bonne santé et enfin d’aider à préserver l’intégrité de l’intestin.

Mauvais taux de glutathion : c’est le premier antioxydant de l’organisme et il est nécessaire à la défense et à la réparation de la paroi intestinale. Un régime alimentaire déséquilibré et des styles de vie délétères diminuent le glutathion.

En comprenant mieux ce qui a provoqué votre intestin poreux, vous aurez plus de chances de récupérer une bonne santé intestinale et par conséquence d’améliorer votre système immunitaire

Pin It on Pinterest

Share This