Manger à l’extérieur est un challenge, soyons honnête, lorsque vous suivez un régime ou si vous devez éviter certains aliments, certains allergènes, gluten, produits animaux, régime Paléo etc.

Trouver un restaurant qui convient est une tâche ardue.

Première étape : faire une évaluation

  • Combien de fois prenez-vous un repas à l’extérieur ?
  • Quelle est l’importance pour vous de suivre votre régime de manière stricte ?

Si vous prenez rarement des repas à l’extérieur, par exemple une fois par mois ou moins ET que vous suivez votre régime à la lettre, disons un régime Paléo pour ses bénéfices sur votre santé et non pas pour traiter un problème particulier que vous auriez, alors ne vous prenez pas la tête et allez-y de bon cœur. C’est exceptionnel et si les effets secondaires de manger au restaurant ne sont pas vraiment négatifs, commandez ce que vous avez envie de manger. Tant que vous vous faites plaisir et que vous prenez plaisir à consommer ces aliments, oubliez vos restrictions et profitez. Le jour suivant, vous reviendrez à votre régime.

Bien sûr, si vous prenez régulièrement des repas à l’extérieur, toutes les semaines ou plus souvent, vous allez devoir garder un œil sur comment vous vous autorisez à faire des écarts et comment cela vous affecte. Comment vous sentez-vous après ces repas ? Comment cela affecte-t-il la composition de votre corps (niveau de graisse) ? Si cela vous affecte négativement, alors vous allez devoir réduire vos écarts.

Deuxième étape

Disons que vous ne souhaitez ou ne pouvez pas vous permettre de faire des écarts, vous devez alors être plus sélectif sur ce que vous mangez. Comment pouvez-vous manger à l’extérieur tout en respectant  votre plan alimentaire ?

Les 8  astuces pour prendre des repas à l’extérieur lorsqu’on a des intolérances alimentaires

  1. Ayez un plan, car improviser est le meilleur moyen de ne pas y arriver. Pensez à ce que vous allez manger, à ce que vous allez faire lorsqu’on apportera la corbeille à pain (Pouvez-vous demander à ce qu’on n’en apporte pas ?) Qu’allez-vous faire ou dire si vos compagnons de table vous questionnent sur votre comportement ? Allez-vous prendre un dessert ? En prenant ces décisions à l’avance vous réduisez le moment de pression que vous subissez lorsque votre plan ne fonctionne pas ainsi que la souffrance des conséquences qui s’en suivent. En sachant ce que vous allez faire avant d’y aller, vous augmentez considérablement vos chances de revenir de ce repas en vous sentant bien.
  2. N’y allez pas affamé, c’est mieux d’avoir pris un petit en cas avant. La faim terrasse la volonté chaque jour de la semaine. De la même manière, vous ne devez pas faire vos courses le ventre vide car vous êtes alors sûr de revenir avec plus de « malbouffe » que vous ne le vouliez, donc n’y allez pas en ayant faim sauf si vous prévoyez de faire des écarts.
  3. Choisissez des restaurants hauts de gamme car la plupart des restaurants bons marchés utilisent des matières premières bon marché, justement les ingrédients qui posent des problèmes. Un restaurant haut de gamme garantit que les meilleures matières premières seront utilisées ET que vos demandes seront plus facilement honorées.
  4. Cherchez en ligne : la plupart des restaurants proposent leurs menus sur leur site internet. Donc regardez ce qu’ils proposent. Repérez ce que vous allez manger de façon à réduire la tentation de commander quelque chose que vous ne pouvez pas manger.
  5. Soyez toujours gentil avec votre serveur et donnez-lui un généreux pourboire, car il faut être lucide : vous allez être LE client qui va rendre la vie des employés du restaurant plus difficile !! Donc, soyez toujours aimable avec votre serveur, excusez-vous pour les difficultés que vous ajoutez à sa tâche. Puis expliquez ce que vous voulez, et s’il vous satisfait, donnez-lui un bon pourboire pour ses efforts supplémentaires.
  6. Vous pourriez avoir besoin de parler au patron ou au chef si vous trouvez que votre serveur ne comprend pas afin de vous assurer que vos désirs seront exaucés. Ne soyez pas timide, vous êtes le client et vous payez, après tout.
  7. Dites-leur que vous avez des allergies, demandez s’ils ont un menu sans gluten. Généralement, si vous dites que vous avez des allergies, vous serez moins considéré comme un client difficile que comme une personne avec des problèmes de santé. Dire que vous terminerez à l’hôpital si on vous sert « l’aliment que vous ne supportez pas » est peut-être un peu extrême !!  Vous pouvez également avoir sur une feuille plastifiée une liste d’ingrédients que vous pouvez ou ne pouvez pas manger et la transmettre au chef.  Si on vous regarde comme  si vous avez deux têtes, vous n’êtes peut-être pas au bon endroit.
  8. Apportez des condiments, votre sauce salade ou tamari  ou ce que vous pouvez manger si vous pensez que le restaurant n’en aura pas. Il y a un problème fréquent avec les sushis car la sauce soja contient du gluten et la plupart des restaurants n’ont pas de tamari (la sauce soja sans gluten). Certains apportent leur propre beurre, sauce salade. Bon, n’apportez pas votre repas complet, mais certains aliments que vous savez habituellement non disponibles dans les restaurants. 

tamari

Et une de plus

Pensez également à des enzymes digestives et de la lactase. Ce n’est pas une autorisation de manger du gluten et des laitages si cela vous pose des problèmes, mais ça peut aider pour de petits écarts occasionnels. Vous pouvez prendre 1 à 2 gélules avant le repas et si, en dépit de vos efforts vous aviez mangé ces aliments interdite, prenez en encore après le repas afin de diminuer les complications.

Pour finir

Si vous avez des intolérances alimentaires, vous ne devriez pas manger dehors trop souvent mais sans devenir un ermite non plus.

Pin It on Pinterest

Share This