Les parasites humains sont un problème majeur pour les personnes souffrant de problèmes de santé chroniques.

Et vous pouvez donc également souffrir d’une infection parasitaire.

Le nombre de personne avec une maladie auto immune augmente chaque année et le nombre de ceux qui souffrent de problèmes digestifs comme le syndrome de l’intestin irritable explose. Je pense que les parasites intestinaux participent beaucoup à ces problèmes.

Les modifications alimentaires ne vous rendent pas votre santé ?

Certaines personnes obtiennent de bons succès avec un régime pauvre en glucides ou Paléo, mais il y en a beaucoup d’autres qui se retrouvent sur le carreau à la recherche d’un autre régime.

La vérité, c’est que, comme je le dis dans mon programme, un régime alimentaire ne peut pas tout réparer et certainement pas une infection parasitaire.

Si vous avez un des  problèmes suivants, je vous suggère de penser à des parasites comme source de vos problèmes :

  • Maladie auto immune
  • Diarrhée revenant par cycles
  • Constipation chronique
  • Gaz et ballonnements
  • Appétit augmenté
  • Oreilles, nez ou anus qui grattent
  • Grincement de dents ou crispation des mâchoires
  • Fatigue chronique, léthargie ou apathie
  • Allergies environnementales, saisonnières et alimentaires
  • Poussées de boutons ou différents problèmes de peau
  • Problèmes de mémoire, de vue, de sommeil
  • Le régime ne vous apporte pas les résultats que vous souhaitiez
  • Et plus encore…

Sincèrement, si vous avez suivi scrupuleusement un régime avec une alimentation saine pendant plus de trois mois sans succès, alors vous pourriez avoir des parasites.

10  Parasites courants

Si vous êtes testé positif à l’un de ces  parasites, alors vous devriez faire tout pour vous en débarrasser car ils pourraient vraiment détruire votre santé :

  1. Entamoeba histolytica
  2. Strongyloides
  3. Ascaris géant
  4. Giardia (ou Lamblia)
  5. Cryptosporidium
  6. Entamoeba coli
  7. Blastocystis hominis
  8. Oxyures
  9. Dientamoeba fragilis
  10. Endolimax nana

Je pense que ces pathogènes peuvent être à la source de beaucoup de maladies chroniques.

Je vais vous décrire aujourd’hui  l’infection cosmopolite du tube digestive due à Giardia intestinalis (autrefois appelée Lamblia) car il semblerait qu’elle sévisse en ce moment en région parisienne.

Liée au péril fécal, cette parasitose digestive cosmopolite est plus fréquente chez l’enfant que chez l’adulte et dans les régions chaudes et humides. Les crèches, les collectivités et les homosexuels sont plus fréquemment concernés dans les pays développés.

Le plus souvent asymptomatique, la giardiose chez l’adulte peut provoquer des troubles digestifs (dyspepsie, douleurs abdominales pseudo-ulcéreuses) associés à des selles pâteuses parfois diarrhéiques.
Chez l’enfant, les diarrhées peuvent être plus intenses et le tableau clinique, en cas d’infestation massive, peut comporter un syndrome de malabsorption (stéatorrhée, atrophie villositaire).

Le traitement traditionnel est le suivant :

• Traitement curatif : FLAGYL® (métronidazole) 10 mg/kg/jour en deux prises quotidiennes pendant une semaine. Possibilité de réaliser une deuxième cure 10 jours plus tard. Les sujets contacts peuvent être également dépistés et traités.

• Prophylaxie : Contrôle des eaux, lutte contre le péril fécal. En collectivité, traitement des sujets infectés

Vous trouverez le traitement naturel des parasites dans mon programme en ligne.

Pin It on Pinterest

Share This