Contrairement à la croyance populaire, des chercheurs ont montré que 66% des patients diagnostiqués avec une maladie cœliaque présentaient des symptômes qui ne sont généralement pas traditionnels dans  cette maladie.

Les symptômes traditionnels ou « classiques » de cette maladie reportés dans la littérature médicale sont :

  • Une diarrhée sévère
  • Une malabsorption
  • Accompagnées d’une atrophie des villosités de l’intestin grêle

On retrouve typiquement ces symptômes chez les enfants, mais on ne se préoccupe pas souvent de diagnostiquer la maladie cœliaque chez les adultes.

On apprend généralement aux médecins à rechercher des diarrhées sévères et des vomissements chez les enfants et que si un patient ne se présente pas avec ces symptômes, la sensibilité au gluten ne doit pas être recherchée.

Malheureusement, les symptômes de  la sensibilité au gluten sont beaucoup plus diversifiés et beaucoup en ont souffert depuis des années sans être diagnostiqués à cause de l’ignorance médiale.

Une étude récemment publiée, dans le journal BMC Gastroenterology*, et qui a duré 14 ans,  comprenait 770 patients cœliaques. Le résultat de cette étude a montré une réalité complètement différente. En voici les conclusions :

Les 2/3 des patients ne présentaient pas les symptômes classiques de la maladie cœliaque. Les symptômes les plus courants consistaient en :

  • Ballonnements
  • Aphtes
  • Syndrome de l’Intestin Irritable
  • Constipation
  • Reflux gastro œsophagiens

Des symptômes non digestifs étaient encore plus courants :

  • Ostéoporose
  • Lésions hépatiques
  • Anémie
  • Fausses couches récurrentes
  • Et une multitude de maladies auto-immunes incluant l’hypothyroïdie, le diabète de type 1 et la dermatite herpétiforme.

*Étude : Umberto Volta, Giacomo Caio, Vincenzo, Stanghellini, and Roberto De Giorgio.  The changing clinical profile of celiac disease: a 15-year experience (1998-2012) in an Italian referral center.  BMC Gastroenterology 2014, 14:194

Les différents aspects de la sensibilité au gluten et de la maladie cœliaque

Ce n’est pas la première étude qui décrit les effets divers que le gluten peut avoir sur les gens. Il peut affecter les gens de différentes manières. Si vous suspectez que vous réagissez au gluten mais ne présentez pas les symptômes classiques de la maladie cœliaque, rappelez-vous que les symptômes « classiques » ne sont plus classiques. Voici les problèmes qui s’améliorent en suivant un régime sans gluten :

 

  • Douleurs articulaires
  • Migraines, maux de tête
  • Fibromyalgie
  • Hypothyroïdisme
  • Syndrome de l’Intestin Irritable
  • Anémie
  • Déficiences chroniques en vitamine et en minéraux
  • Obésité
  • Hypertension artérielle
  • Asthme

Pin It on Pinterest

Share This