Le premier sommet du SIBO Australien a eu lieu à Melbourne et Sydney les 8 et 10 octobre 2016. Voici un compte rendu de la présentation d Dr Allison Siebecker, la « reine du SIBO » (Traduit de l’anglais,  du site The Healthy Gut) ( Partie 1)

Partie 2 : les tests, le traitement du SIBO.

Quels tests pratiquer pour déterminer si on a un SIBO ?

il y a actuellement 3 options pour tester le SIBO :

  • Une endoscopie, technique invasive et  qui doit se faire en établissement hospitalier
  • Le test respiratoire de 3 heures, au lactulose. Il est efficace et facile à passer. Il peut se faire à la maison ou en cabinet médical.
  • Un test sanguin, IBS Check, lorsque le SIBO a été causé par un empoisonnement alimentaire. Disponible uniquement aux USA.

Le Dr. Siebecker recommande de commencer avec le test respiratoire car 60% des SIBOS sont provoqués par un intestin irritable et qu’il est facile à passer. Elle conseille également de le diagnostiquer correctement par ce test avant de commencer tout traitement car il y a beaucoup d’autres affections qui présentent des symptômes similaires.

lactulose_test_respiratoire

On estime que 2/3 des cas de SIBO sont chroniques et ne peuvent pas être guéris rapidement.

Les options pour le traitement du SIBO

Le Dr. Siebecker a cité les 3 phases successives de son traitement du SIBO :

  • Soulagement des symptômes : s’occuper des symptômes avec un régime alimentaire, des modifications de style de vie et des compléments alimentaires.
  • Traitement : traiter la prolifération bactérienne avec des antibiotiques, des plantes et/ou la diète élémentaire.
  • Les causes sous-jacentes : s’occuper des causes sous-jacentes ( si c’est possible) afin d’empêcher toute rechute.

Le SIBO est souvent une affection secondaire et, si les causes premières ne sont pas traitées et bien contrôlées, il y a de fortes chances de récidive. Cependant, dans la majorité des cas, on ne peut pas éliminer les causes sous-jacentes.

Malheureusement, les rechutes sont nombreuses. Généralement les gens rechutent dans les 2 mois, 2 semaine ou 2 jours !!. Lorsque vous vous testez, le fait de savoir que vous pourriez rechuter peut vous décourager, cependant, le fait de savoir qu’il s’agit d’une maladie chronique peut vous aider psychologiquement en sachant que ce n’est pas de votre faute si vous ne vous en êtes pas débarrassé du premier coup.

On ne s’attend pas à ce que tous vos symptômes disparaissent avec le traitement du SIBO. On obtient généralement une diminution de 80% à 90 % des symptômes et on considère alors que c’est un traitement réussi. Les patients pensent (à tort) que 100% de leurs symptômes vont disparaitre, surtout avec la prise d’antibiotiques. On croit souvent que les antibiotiques vont tout guérir, et ce n’est pas toujours le cas avec le SIBO.

On traite généralement le SIBO avec des antibiotiques pour une durée de prise de 2 semaine par cure. Il y a actuellement 3 antibiotiques qui sont utilisés contre le SIBO.

  • Rifaximin (Tous types de SIBO)
  • Neomycin (SIBO à dominance de méthane)
  • Metronidazole (SIBO à dominance de méthane)

On peut également traiter le SIBO avec des plantes:

  • Berbérine (Tous types de SIBO et équivalent à la Rifaximin)
  • Origan (Tous types de SIBO)
  • Neem (Tous types de SIBO)
  • Allicine (SIBO à dominance de méthane)

Une cure de plantes dure plus longtemps, 4 semaines par ronde. Le  Dr. Siebecker explique l’importance de ne prendre que 2 plantes à la fois afin de prévenir la résistance et les sensibilités à ces plantes.

origan_compact2

Les antibiotiques et les plantes tendent à diminuer les gaz de 30 ppm par traitement. Il est fort peu probable d’arriver à diminuer des nombres très élevés en 1 seul traitement.

La Diète Élémentaire est le 3 ème traitement possible contre le SIBO.  C’est un liquide fabriqué de nutriments prédigérés qui remplacent la nourriture pendant 2 ou 3 semaines. Pendant ce temps, les aliments solides ne sont pas autorisés. Cela fonctionne en affamant les bactéries mais en nourrissant la personne et on pense que c’est aussi efficace que les antibiotiques avec un taux de succès de 80% à 85%.

La diète élémentaire peut diminuer considérablement le nombre de gaz émis en 1 à 2 semaine, ce qui est généralement le cas pour les cas les plus sérieux. Le Dr. Siebecker note que les antibiotiques et les plantes ne devraient pas être utilisés en même temps que la diète élémentaire car dans ce cas, les bactéries sont en hibernation et ils seraient alors sans effet.

Le rôle du régime dans le traitement du SIBO

Selon le Dr. Siebecker, le régime seul ne suffit pas pour éradiquer le SIBO. Cependant il peut être utilisé pour :

  • Réduire les symptômes
  • Aider à prévenir le SIBO
  • Améliorer le niveau de santé global

Il y a plusieurs régimes que ‘on peut utiliser dans le traitement du SIBO. Ils sont tous centrés sur une diminution des glucides de l’alimentation :

  • Specific Carbohydrate Diet (SCD) : SIBO modéré, maladies inflammatoires de l’intestin, maladie cœliaque ou diarrhées.
  • Gut and Psychology Syndrome GAPS : Problèmes intestinaux qui coexistent avec des désordres de l’humeur/du cerveau ( par exemple autisme, dépression, anxiété, troubles de l’attention..)
  • Low FODMAP Diet: prévention une fois que les intolérances ont diminué, patients en sous poids, SIBO moyen, végétariens, végans
  • Cedars-Sinai Low Fermentation Diet: prévention une fois que les intolérances ont diminué, patients en sous poids, SIBO moyen, végétariens, végans (la plus facile à suivre)
  • SIBO Specific Food Guide: cas extrêmes de SIBO, peu d’aliments tolérés.
  • SIBO Bi-Phasic Diet: cas extrêmes de SIBO, peu d’aliments tolérés.
  • Fast Tract Digestion:  permet grâce à une application d’objectiver sa prise d’aliments qui fermentent. je l’utilise personnellement  en complément d’un régime auto immune paléo.
    fast_tract_app

Des conseils pour le régime.

  • Évitez les aliments crus et la salade
  • Choisissez des fruits et des légumes pauvres en FODMAPS
  • Évitez les céréales complètes et les haricots
  • Faites attention avec les oléagineux et les graines
  • Certains féculents peuvent être tolérés ( riz blanc, pomme de terre blanche, blé blanc). Souvent on en tolère un seul mais pas tous.
  • Le lait sans lactose peut être toléré
  • Le sucre et le miel de girofle peuvent êtres tolérés
  • Les quantités ont de l’importance, on peut tolérer des petites quantités mais de plus grandes peuvent poser problème.

Les prokinétiques

Les prokinétiques sont utilisés pour supporter le complexe moteur migrant à aider à prévenir la rechute du SIBO. Ce qui est intéressant, c’est que les prokinétiques ne fonctionnent que dans l’intestin grêle et pas dans le gros intestin.de ce fait on peut les utiliser pour des patients qui ont la diarrhée. Le Dr. Siebecker  insiste sur l’importance de l’utilisation de prokinétiques, spécialement dans les cas chroniques.

iberogast

Le Dr. Siebecker a terminé sa présentation avec les conseils suivants:

  1. Tester : diagnostiquer correctement le SIBO en premier lieu
  2. Traitement : faire des rotations dans les rondes successives de traitement
  3. Le SIBO à dominance de méthane et constipation sont les plus difficiles à traiter. Il va falloir plusieurs options de traitement.
  4. Re-tester pour voir les progrès et l’efficacité des traitements
  5. Prévention : utiliser à la fois  un prokinétique et un régime pour la prévention.
  6. Régime : personnaliser le régime en fonction des personnes, trouvez celui-qui vous convient.
  7. Causes : explorer les causes sous-jacentes du SIBO afin d’appuyer le traitement et prévenir les rechutes en cours.

    .

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Pin It on Pinterest

Share This